Les accidents domestiques chez les plus de 65 ans

L'autonomie 

 

Elle se définie par la capacité à se gouverner soi-même. Elle présuppose la capacité de jugement, autrement dit la capacité de prévoir et de choisir, ainsi que la liberté de refuser ou d'accepter selon sa propre opinion. En résumer l'autonomie d'une personne dépend à la fois de la capacité  et de la liberté.

 

Les accidents de la vie courante touchent de plus en plus de personnes âgées de plus de 65 ans chaque année. Les accidents domestiques des personnes âgées ne sont pas systématiquement liés à leurs activités, mais plutôt aux effets du vieillissement (fragilité physique, audition et vision défaillantes…).

Ils surviennent généralement au domicile et au jardin des personnes âgées et comprennent les :

  • Chutes
  • Suffocations
  • Noyades
  • Intoxications
  • Décès par le feu
  • Habitations inadaptées à la perte d’autonomie
  • L’isolement
  • La dénutrition
  • La consommation de médicaments
  • Etc... 

 

Les conséquences des accidents domestiques sont plus importants chez les personnes âgées. Leurs blessures sont souvent plus sérieuses du fait de leur fragilité due à l’âge et les risques de décès après un accident augmentent avec l’âge. Le passage par l’adaptation du logement de la personne âgée s’avère très utile pour une meilleure protection contre les accidents. 

 

 

 

A domicile, de nombreux obstacles peuvent être à l'origine de chutes comme des marches , des tapis , des fils qui traînent par terre mais la salle de bain est le lieu où l'on dénombre le plus de chute. Il arrive aussi que des personnes âgées chutent dans les escaliers lorsque la maison comporte plusieurs étages.

 

Cependant, les chutes peuvent survenir chez quelqu'un qui a des troubles de la vigilance à la suite d'une consommation d'alcool excessive ou de la prise de médicaments. Les personnes atteintes de démence chutent plus facilement.

Bien sur des troubles de la marche ou de l'équilibre, des chaussures mal adaptées et des troubles de la vue sont également à l'origine de chutes.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0