AVC dit "Silencieux"

Difficultés à se concentrer, problèmes de mémoire, étourderies...

 

Ces comportements, apparemment insignifiants, peuvent en fait être les symptômes d'un "accident vasculaire cérébral (AVC) silencieux".

 

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 5 millions de personnes dans le monde meurent d'AVC chaque année et 15 millions sont victimes d'AVC non fatals.

 

DEFINITION DE L'AVC

Un accident vasculaire cérébral (AVC), également appelé "attaque cérébrale". C'est une perte soudaine de la fonction d’une partie du cerveau, provoquée par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l'intérieur d’une artère. Sa gravité sera déterminée en fonction de la localisation et de l'étendue des zones cérébrales touchées. Car chaque zone du cerveau joue un rôle bien spécifique (motricité, parole, vision…).

Un accident localisé va donc supprimer une fonction en partie, ou en totalité, et s'exprimera le plus souvent par des séquelles physiques (paralysie d'une partie du corps ou du visage, diminution ou disparition de la vision, problèmes d'élocution...). 

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'AVC ne touche pas que les personnes âgées. Par conséquent, n’importe qui peut en être affecté et de ce fait, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher que cela ne nous arrive.



Reconnaître les premiers symptômes d'un AVC peut vous sauver ou vous permettre de sauver un proche

Si vous ou quelqu'un de votre entourage présente les signes suivants, demandez un avis médical de toute urgence.

 

Paralysie faciale

La paralysie faciale est l’un des signes les plus communs de l’AVC. Elle apparaît sur un côté du visage, ce qui représente un signe claire d’accident vasculaire cérébral.

 

Perte d’équilibre ou difficulté à marcher

 

Si vous vous sentez faible et/ou léthargique, c'est mauvais signe. La plupart des victimes d’AVC subissent une paralysie et un collapsus. Si cela vous arrive, ouvrez les bras et tenez les mains vers le haut, et restez dans cette position pendant 10 secondes.

Si vous avez des difficultés à maintenir la position (vos bras tombent) c'est un signe que vos muscles sont trop faibles pour gérer la pression. 

 

Douleur d’un côté du visage

 

En général, les AVC n'occasionnent pas de douleur, mais certains patients ont souffert de douleurs sévères dans les membres supérieurs ou sur un côté du visage.

 

Vertige ou Maux de tête soudains

Difficultés à parler et à comprendre.

Ces signes sont généralement ignorés par l'entourage, mais ne pas être capable de parler, et se sentir délirant sont les premiers signes d’un AVC.

 

Tremblement ou difficultés respiratoires

Ne pas être en mesure d’attraper une respiration signifie que le débit d’oxygène insuffisant provoque une arythmie cardiaque à la suite de laquelle vous ne pouvez pas respirer.

 

Perte de vision ou vision floue

Selon les chercheurs qui ont enquêté sur les victimes d’AVC a révélé que 44% d’entre eux ont déclaré avoir perdu la vision dans un ou les deux yeux avant l’AVC.

 

Maux de tête ou migraine

De nombreuses études ont confirmé que les maux de tête sont un problème commun chez les victimes d’AVC, en particulier lorsque les femmes sont concernées. Selon une étude récente où 588 participants ont été victimes d’un accident vasculaire cérébral, la migraine était la condition dont tous souffraient.

 

 

"Les accidents vasculaires cérébraux "silencieux" sont en réalité plus fréquents que les accidents vasculaires cérébraux manifestes chez les personnes âgées de 65 ans ou plus, qui subissent une chirurgie"

 

Explique le Dr Devereaux, cardiologue et principal auteur de cette étude.

Écrire commentaire

Commentaires: 0